Accueil Société

Jeux vidéo: jouer en ligne, c’est aussi sociabiliser

Dans l’imaginaire collectif, un joueur, un « geek » ou un « no life » c’est un ado qui passe des journées entières dans sa chambre, ne sort jamais et ne rencontre personne. Rien n’est moins vrai : en ligne, les joueurs vivent au contraire une sociabilité très riche. La manette et le clavier/souris comme un remède à la solitude ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Olivier Servais, professeur et doyen de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication de l’UCLouvain a passé plus de dix ans sur World of Warcraft, le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur le plus connu. Un vrai geek ? Non, le chercheur – qui ne se considère pas comme un joueur — était en réalité en immersion dans une guilde, un groupe organisé de joueurs. Après cette décennie passée sur le « terrain », il s’apprête à publier le résultat de ces recherches la semaine prochaine : « Dans la peau des gamers », aux éditions Karthala.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs