Accueil Société

Jeux vidéo: jouer en ligne, c’est aussi sociabiliser

Dans l’imaginaire collectif, un joueur, un « geek » ou un « no life » c’est un ado qui passe des journées entières dans sa chambre, ne sort jamais et ne rencontre personne. Rien n’est moins vrai : en ligne, les joueurs vivent au contraire une sociabilité très riche. La manette et le clavier/souris comme un remède à la solitude ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Olivier Servais, professeur et doyen de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication de l’UCLouvain a passé plus de dix ans sur World of Warcraft, le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur le plus connu. Un vrai geek ? Non, le chercheur – qui ne se considère pas comme un joueur — était en réalité en immersion dans une guilde, un groupe organisé de joueurs. Après cette décennie passée sur le « terrain », il s’apprête à publier le résultat de ces recherches la semaine prochaine : « Dans la peau des gamers », aux éditions Karthala.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs