Accueil Société

Le KCE recommande aux dentistes un usage plus raisonné des antibiotiques

La Belgique figure parmi les plus grands prescripteurs d’antibiotiques en Europe. Or, le risque d’une antibiorésistance est grand. En dentisterie, la plupart des antibiotiques ne sont pas nécessaires, rappelle le Centre fédéral d’expertise des soins de santé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A force d’être administrés, parfois à l’excès ou de façon inappropriée, les antibiotiques pourraient à terme ne plus être efficaces pour traiter une série de maladies. Ils perturbent entre autres l’équilibre entre les bonnes bactéries et les mauvaises (les microbes). Résultat : ces dernières décennies, les infections bactériennes sont devenues de plus en plus difficiles à combattre, tandis qu’une grande partie des infections contractées à l’hôpital (maladies nosocomiales) sont causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques.

Devant cette menace de santé publique majeure, le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) profite de la journée européenne d’informations sur les antibiotiques, ce mercredi, pour insister sur l’importance d’un usage raisonné de ces traitements, en particulier pour les dentistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs