Accueil Société

Coronavirus: la facture s’annonce salée pour les hôpitaux

Selon une étude de Belfius, surcoût et manque à gagner flirtent avec les deux milliards.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Des turbulences d’une ampleur sans précédent pour le secteur »… Livrant son étude annuelle sur la santé financière des hôpitaux, le groupe Belfius est sorti de sa réserve habituelle pour tirer la sonnette d’alarme… après neuf mois de pandémie. Pour 2019, le groupe note une légère amélioration des résultats, doublée cependant de bénéfices dérisoires voire, pour un tiers des structures, d’un déficit avéré. Restons-en là pour 2019 mais constatons, avec les experts de Belfius, que « par conséquent, les hôpitaux ne peuvent absorber un revers financier, en particulier un tsunami comme celui de la crise Covid-19 ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 18 novembre 2020, 22:47

    Dans une économie néolibérale, la santé est un marché, c'est vraiment formidable! Les minables politiciens donneurs de leçons qui font semblant de gouverner en compliquant au maximum la vie des citoyens et en rabotant "pour le bien de ceux-ci" leurs libertés si chèrement acquises font le lit des dictateurs fantoches comme trump (la minuscule lui sied mieux).

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs