Accueil Belgique

«Je m’entoure d’anciens de GSK»

Jean Stephenne s’est retrouvé chez Curevac à la demande de… Bill Gates.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 2 min

Comment êtes-vous arrivés à la présidence de la biotech allemande Curevac ?

J’ai rejoint le conseil d’administration de CureVac en mars 2015 après avoir quitté GSK. Je l’ai fait à la demande de la fondation Bill Gates parce qu’elle investissait dans l’entreprise. En mars 2020, suite à certaines péripéties au sein du CA, on m’a demandé de prendre la présidence du conseil et comme le covid devenait la priorité, j’étais celui qui avait le plus d’expérience.

Comment vivez-vous ce retour à l’avant-plan ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs