Accueil Société

«Plus de moyens pour la Wallonie grâce à la TVA sur le péage»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

En Wallonie, c’est la Sofico (une société financement des infrastructures) qui gère les travaux liés au réseau autoroutier. Son administrateur délégué, Jacques Dehalu, explique le modèle original mis au point pour valoriser de manière optimale les recettes du péage des camions.

Quels sont les montants que vous espérez retirer du prélèvement kilométrique pour les camions ?

En vitesse de croisières, les recettes attendues sont supérieures à 300 millions d’euros par an. Après rémunération de la société Viapass, nous tablons sur 200 à 220 millions d’euros par an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs