Frank Vandenbroucke à propos des vacances de Noël: «Il faudra certainement poursuivre nos efforts»

Frank Vandenbroucke à propos des vacances de Noël: «Il faudra certainement poursuivre nos efforts»

Après le deal passé avec AstraZeneca/Oxford (7,74 millions de doses) et celui de Johnson&Johnson (5,16 millions), la Belgique a décidé de commander 5 millions de vaccins contre le coronavirus supplémentaires chez Pfizer. Comme il faut deux doses de ce vaccin pour être protégé, cela veut dire que 2,5 millions de Belges pourront en bénéficier.

« C’est une décision importante, parce que si le vaccin est validé par l’Agence européenne des médicaments (EMA), nous aurons de quoi vacciner 2,5 millions de Belges. C’est quand même important », a expliqué Frank Vandenbroucke au micro de BEL RTL.

« Il serait possible de vacciner 2,5 millions de Belges en 2021, mais il faut être prudent », rappelle le ministre de la Santé. Le vaccin devra d’abord être validé et puis autorisé par l’Agence européenne des médicaments. De plus il faudra la logistique pour distribuer le vaccin représente un fameux défi. « Il faudra organiser une logistique et une vaccination collective ».

A la question de savoir si le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke se fera vacciner : « Oui, sûrement, oui. Mais dans l’ordre des priorités ».

Changement pour les tests

Dès lundi 23, les tests seront à nouveau ouverts à toutes les personnes ayant eu un contact à risque, tant les asymptomatiques que les symptomatiques. Une nouvelle procédure sera mise en place pour éviter un supplément administratif pour les médecins généralistes.

Pour les personnes ayant eu un contact à haut risque, les règles de quarantaine changent. Il faudra désormais rester en quarantaine une semaine avant de se faire tester. Et même si le test est négatif, « il faudra encore rester vigilant pendant sept jours » après avoir reçu les résultats.

Les vacances de Noël

Concernant les vacances de Noël, le ministre se veut prudent. « Même si les mesures prises sont extrêmement difficiles, les efforts ont un impact positif. Mais ces efforts doivent être poursuivis. Il sera sûrement difficile d’alléger ces mesures, la circulation du virus doit être beaucoup plus faible que ce qu’elle n’est aujourd’hui ». On ne peut donc pas préjuger de ce qu’on pourra faire pendant les vacances de Noël, « il faudra certainement poursuivre nos efforts ».

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous