Noë Dussenne avant Standard-Eupen: «La trêve a fait du bien à certains organismes»

Noë Dussenne avant Standard-Eupen: «La trêve a fait du bien à certains organismes»

Alors que le Standard semblait quelque peu essouflé ces dernières semaines, la trêve internationale a octroyé à certains joueurs une petite pause bien méritée. « Certains avaient besoin de souffler un peu », commente Noë Dussenne. « Le staff nous a mis un programme allégé, et il a bien fait. Il y a des joueurs dans le groupe qui enchaînent les matches depuis le mois d’août, ils ont pu se reposer un peu. Personnellement, je me sens très bien, même si j’avais enchaîné quelques rencontres. Ça m’a permis d’avoir une petite coupure, c’est bien. Et puis, mentalement, cette trêve a fait du bien aussi. »

En plus de permettre aux joueurs de souffler, ce break a permis à Philippe Montanier de mettre certaines choses au point. Notamment dans le secteur défensif, qui avait connu quelques lacunes en Europa League... « Le coach en a profité pour revoir certains principes de jeu en vidéo », explique le défenseur. « Il a été très pointilleux là-dessus, donc on va tout faire pour corriger nos erreurs et s’améliorer en match. »

Voilà donc le Standard reparti sur de bonnes bases, prêt à aller chercher ce podium si disputé en cette saison si particulière. « Le championnat est serré, il y a sept équipes qui se tiennent à deux points ! De notre côté, on va tout faire pour accrocher ce wagon des Playoffs 1 à quatre équipes. Pour ça, il va falloir bien recommencer la grosse série qui nous attend, et ça commence par une victoire samedi. »

Pour cela, il faudra se défaire d’Eupen, un adversaire plus coriace qu’il n’y paraît. Souvenez-vous, la saison passée, en novembre également, le Standard avait rencontré Eupen, également au retour d’une trêve internationale... Et les Rouches avaient dû arracher les trois points dans les arrêts de jeu, via Samuel Bastien ! « Je ne dirais pas qu’Eupen est l’adversaire idéal pour reprendre », enchaîne Dussenne. « Chaque club qui vient chez nous veut absolument gagner parce que, le Standard, c’est toujours une grosse affiche. C’est donc à nous à nous donner à 200 % pour gagner à la maison. »

Dans quel système le Standard recevra-t-il les Pandas ? Ça, l’ex-Mouscronnois ne se mouille pas trop... « Dans le système que le coach choisira, ça m’est égal. Je sais m’adapter à ses exigences. Moi, je suis un joueur de l’ombre. Ce n’est pas moi qui vais faire trois dribbles et marquer un but. Moi, je travaille pour le collectif », conclut Noë Dussenne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Xavier THIRION

    Anderlecht

    Anderlecht: l’énigme Mustapha Bundu

  • SOCCER EL D4 STANDARD VS LECH POZNAN

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Dans le Top 7, le Standard est invincible: le club liégeois ne perd plus dans les «grands» matches!

  • Reuters

    Par Jean-François Patte

    Espagne

    Real Madrid: Eden Hazard risque de ne plus jouer en 2020

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous