Sortie du nucléaire en 2025 - Les consommateurs industriels d'électricité demandent de mettre l'idéologie de côté

Les industries consommatrices d'électricité, réunies au sein de la fédération sectorielle Febeliec, craignent pour l'approvisionnement du pays en énergie, alors que le gouvernement maintient la sortie du nucléaire d'ici 2025 et que la Commission européenne veut examiner en profondeur le Mécanisme de Rémunération de Capacité (CRM). Ce mécanisme de soutien permettra aux producteurs d'être rémunérés pour la mise à disposition d'une certaine capacité et doit permettre de garantir l'approvisionnement lors de la sortie du nucléaire.

"Impossible que ce mécanisme soit prêt à temps", estime Peter Claes, directeur de Febeliec. La Belgique risque selon lui de se retrouver coincée, arrivant trop tard à la fois pour un soutien aux nouvelles centrales au gaz et pour prolonger le nucléaire.

L'accord de gouvernement fédéral a confirmé, en septembre dernier, la sortie totale du nucléaire en Belgique pour 2025. Il prévoit cependant que si, fin 2021, des incertitudes subsistent sur la sécurité d'approvisionnement du pays, les unités de Tihange 3 et Doel 4, les plus récentes, pourraient être prolongées.

Mais Engie, l'actionnaire d'Electrabel, a annoncé cette semaine qu'une décision au sujet d'une éventuelle prolongation des réacteurs Tihange 3 et Doel 4 doit intervenir au plus tard fin 2020, et non en 2021, en raison de contraintes techniques, légales et financières. L'entreprise a par ailleurs communiqué à son personnel qu'elle mettait fin aux investissements liés à une éventuelle prolongation du nucléaire.

La Febeliec demande à la ministre de l'Énergie de prendre une décision "rationnelle" et de prolonger le nucléaire. "Ce n'est pas un jeu. Il s'agit de notre approvisionnement en énergie, des prix. Une position idéologique met notre potentiel en très grande difficulté", prie M. Claes. "Soyez ministre de l'Énergie, pas de la sortie du nucléaire."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous