Alexander De Croo sur le décès d’Alysson: «Ça nous a énormément touchés»

Alexander De Croo sur le décès d’Alysson: «Ça nous a énormément touchés»

Alysson, 24 ans, est devenue malgré elle, par un geste de désespoir ultime posé ce lundi, le symbole du désarroi dans lequel sont plongés beaucoup d’indépendants dont les commerces sont fermés. Le suicide de la jeune barbière et coiffeuse pour hommes a suscité une très vive émotion dans la communauté liégeoise.

À la Chambre des Représentants, le Premier ministre Alexander De Croo s’est exprimé sur sa disparition. « Cela nous a tous énormément touchés. Il est clair que l’impact psychologique est supérieur à ce qu’on a vu lors de la première vague. À côté d’un support financier, un support humain est aussi important. »

« Il ne faut pas hésiter à faire le pas et à apporter de l’aide, car souvent, ces personnes-là ne sont plus en capacité de demander de l’aide » a-t-il rappelé.

David Clarinval, ministre fédéral des Indépendants, a également fait part de ses condoléances auprès de la famille et des proches d’Alysson.

« Je ne connais pas les détails de la situation personnelle de la jeune femme, mais je rappelle l’existence des mesures de droit passerelle temporaire. Les indépendants ne doivent jamais hésiter à solliciter de l’aide avant de commettre l irréparable. Il est essentiel que les informations soient le plus accessible possible, et je veillerai à ce que les CPAS puissent être en mesure de les accompagner, et que les indépendants soient mieux informés de l’aide apportée par les CPAS . »

« Les indépendants se sentent épuisés, des mesures supplémentaires sont d’une importance capitale » a-t-il conclu.

Pour rappel, 24h/24, dans l’anonymat et gratuitement, une écoute citoyenne existe au 0800 32 123.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous