Police et justice

Filmer la police: «Trop de questions subsistent»

L’Organe de contrôle de l’information policière (COC) émet un avis d’office d’une cinquantaine de pages sur la prise de photos et vidéos lors des interventions de police. Selon lui, il reste trop de questions en suspens sur le sujet, laissant les policiers et les citoyens dans une certaine incertitude.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une