Police et justice

Maisons de transition: un bon bilan, si ce n’est la question de la privatisation

Des « maisons de transition » accueillant 12 à 17 détenus pour une réinsertion optimale sont testées depuis deux ans, avec un bilan pratique plutôt positif et un objectif du ministre de la Justice de 100 détenus au total à court terme. Mais le Conseil Central de Surveillance Pénitentiaire regrette les lacunes que la gestion par le secteur privé amène au projet.

Le procès des parrains de baptême d’Axel (21 ans) «réveille» un article de la loi sur l’ivresse

Les cinq « parrains » d’Axel Leroy, mort lors d’une bleusaille après avoir ingurgité trop d’alcool, comparaissent en correctionnelle à Liège pour homicide involontaire. Ils vont devoir s’expliquer sur une autre qualification : quiconque aura amené à l’ivresse d’autrui, avec pour effet que cela a entraîné la mort, risque de 5 ans à 10 ans d’emprisonnement.

Info « Le Soir » La prise en charge des victimes de violences intrafamiliales accuse encore trop de faiblesses

Une enquête de suivi menée par le Comité P démontre que la situation ne s’est pas suffisamment améliorée dans les commissariats au cours des 5 dernières années. Un manque de formation et de connaissance de la problématique reste à déplorer. Couplées à d’autres freins organisationnels, ces lacunes compliquent toujours le parcours des victimes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une