Accueil Société

Un Belge sur deux n’a jamais entendu parler des perturbateurs endocriniens

Ces substances peuvent se retrouver dans de nombreux produits : emballages, vêtements, jouets… Or, elles sont méconnues.

Temps de lecture: 1 min

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques capables d’interférer avec notre système hormonal et de l’affecter durablement, parfois gravement. Même à des doses très faibles, non toxiques de manière aiguë, ils peuvent affecter la reproduction, le comportement, la nutrition, le système nerveux ou la croissance d’un organisme vivant dont l’homme. Ces substances peuvent se retrouver dans de nombreux produits : emballages, vêtements, jouets… Or, elles sont méconnues. En Europe, 145.297 produits chimiques ont été enregistrés en 2017. A peine 1 % d’entre eux ont été étudiés pour leurs propriétés toxicologiques jusqu’à présent.

Il faut non seulement en connaître davantage, mais aussi mieux informer sur la réduction des risques. Selon un sondage réalisé pour les Mutualités libres, un Belge sur deux n’a jamais entendu parler des perturbateurs endocriniens. Deux sur trois, environ, ne sont pas conscients que les perturbateurs endocriniens peuvent avoir un impact négatif sur la santé ou le développement des bébés, des enfants et des adolescents. Pour les Mutualités, la Belgique doit « donner l’exemple » en se dotant d’un « cadre juridique clair évitant de prendre des risques inutiles et se concentrant sur la protection de la santé publique ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Bernard Philippe, vendredi 20 novembre 2020, 14:26

    Groseilles city rend heureux nos décideurs et nos geôliers...

  • Posté par Vigneron Anne, vendredi 20 novembre 2020, 12:05

    Il y en même dans les bons vieux médocs prescrits par nos médecins mais ce n'est pas grave, tant que Big Pharma fait du profit

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 20 novembre 2020, 13:48

    Aaaahhhh! Il nous manquait Madame Big Pharma!

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 20 novembre 2020, 10:45

    Ne pas avoir entendu parler de quelque chose qui n'existe pas... Où est le problème?

  • Posté par Capelle Catherine, vendredi 20 novembre 2020, 14:54

    Qu'en savez-vous ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs