Comeos déplore le fait que bpost ne sache pas suivre dans la livraison des colis

"Le gouvernement a fait fermer les magasins et a, dans le même temps, appelé les Belges à commander en ligne auprès des commerçants", commente Dominique Michel, CEO de Comeos. "Et maintenant, il apparaît que bpost ne peut pas suivre et qu'elle demande d'aller chercher soi-même son paquet. Nous nous demandons ce qu'il va arriver après ça. On va demander que les clients aillent eux-mêmes faire le tri dans les centres de tri? Ce n'est quand même pas sérieux."

La fédération affirme disposer de témoignages de commerçants qui prétendent que bpost aurait refusé de venir chercher des colis chez eux parce qu'il y en avait trop. Une lettre ouverte sera publiée samedi dans la presse. "La crise du coronavirus est difficile pour tout le monde. Mais le commerce en ligne est pour nos commerçants l'unique manière de pouvoir réaliser une petite partie de leur chiffre d'affaires. Si cette opportunité tombe, on peut très bien fermer boutique", conclut la fédération. Elle appelle le gouvernement à intervenir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous