Le plan de relance vise 10 à 20 milliards d'investissements (PRESS)

Aux 5,15 milliards d'euros de subventions européennes prévues, la Belgique vise un effet multiplicateur de 2 à 4, indique-t-il encore, chargé de coordonner le plan qui doit aider à redémarrer l'économie belge une fois le coronavirus vaincu.

"Si la Belgique sort du coronavirus sans avoir repensé son logiciel, elle se plante", assure M. Dermine.

Comme les autres pays européens, la Belgique doit rentrer auprès de la Commission européenne la version finale de son plan pour fin avril 2021.

"L'enjeu politique, ce n'est pas de se battre pour savoir combien chacun reçoit, mais d'utiliser ces 5,15 milliards dans les meilleurs projets et aller chercher un effet de levier maximal via d'autres financements, privé, régional et autre", note le secrétaire d'Etat.

Lundi, un comité de concertation, qui regroupe entités fédérale et fédérées, devrait valider cette approche.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • 1

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Un appartement rénové à Molenbeek

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous