La Russie prolonge l’embargo alimentaire contre les Occidentaux

La Russie prolonge l’embargo alimentaire contre les Occidentaux
Photo News

Le président russe Vladimir Poutine a prolongé samedi jusqu’à fin 2021 l’embargo sur les produits alimentaires occidentaux, introduit en 2014 en représailles aux sanctions décrétées par les Américains et les Européens contre Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne.

Le décret, signé samedi par M. Poutine, prolonge jusqu’au 31 décembre 2021 l’interdiction d’importer en Russie des produits alimentaires provenant principalement de l’Union européenne.

Ces mesures, prises en août 2014, s’appliquent à la plupart des produits alimentaires venant des pays qui sanctionnent la Russie pour l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée, en mars de la même année, et son soutien aux séparatistes de l’Est de l’Ukraine.

Cet embargo a depuis été prorogé à cinq reprises, répondant à la prolongation des sanctions économiques européennes.

Fin juin, l’Union européenne a décidé de prolonger de six mois ses sanctions économiques contre la Russie en raison du conflit dans l’Est de l’Ukraine.

L’UE ne reconnaît pas l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, qu’elle qualifie de « violation du droit international ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous