Daniel Renders, ancien adjoint à Anderlecht: «La fin de match? C’est là que se fait le résultat»

Daniel Renders.
Daniel Renders. - V.M.

Il y a deux semaines face à La Gantoise, Anderlecht a une nouvelle fois gaspillé des points en fin de match, portant à dix le nombre d’unités perdues depuis le début de la saison dans les dix dernières minutes de jeu ! Un constat faisant dire à certains, et à Kompany en personne, que si les rencontres ne duraient que 80 minutes, le RSCA serait en tête.

« Mais je ne suis pas du tout d’accord avec cela », clame Daniel Renders, bien connu du côté d’Anderlecht puisqu’il y a vécu deux décennies, dont plusieurs saisons comme entraîneur adjoint. Passé chez le voisin du RWDM durant l’été (où il s’occupe de la post-formation), c’est avec un œil avisé qu’il analyse ce problème récurrent chez les Mauves.

« Un cap à passer »

« Un match de foot dure près de 95 minutes si on tient compte des arrêts de jeu. Et c’est justement là où il faut faire le résultat. C’est pour ces dernières minutes qu’il faut préparer les gars tactiquement et mentalement. Si on n’est pas prêt, on commet des erreurs tactiques et individuelles. Et ce n’est alors pas comme cela que tu t’approches du top. D’ailleurs, lorsque j’ai quitté le club en fin de saison dernière, j’ai dit à Herman Van Holsbeeck qu’il allait falloir des années avant qu’Anderlecht ne redevienne champion. Cette saison, d’après moi, ce serait déjà un grand succès s’il pouvait terminer dans le top 4 et être européen. Mais pour y parvenir, cela passera par des victoires dans des matches comme face au Beerschot ce dimanche. »

Une rencontre qui ne s’annonce pas évidente du tout pour les Bruxellois car les Anversois, emmenés par un certain Hernan Losada (qui a joué une vingtaine de matches pour le compte d’Anderlecht), s’érigent comme la belle révélation de ce début de saison. « Je pense que si Anderlecht l’emporte, il aura passé un cap en tant qu’équipe. Car le Beerschot est vraiment sur une bonne lancée depuis l’entame de la compétition. Si les Bruxellois font match nul ou perdent, ils navigueront à nouveau aux alentours de la sixième ou septième place… »

Voici le décor planté pour ce duel de Mauves.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous