Accueil Société

La ministre de l’Intérieur met en garde: «Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël»

Annelies Verlinden rappelle que les autorités veilleront au respect des mesures sanitaires.

Temps de lecture: 1 min

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden a prévenu, auprès de nos confrères du Zondag, que les autorités veilleront au respect des mesures sanitaires à la Noël. Alors qu’un Belge sur trois affirme qu’il ne fêtera pas Noël en cercle très restreint selon une étude de l’Université d’Anvers, les autorités ont mis en garde les citoyens à l’approche des fêtes de fin d’année.

« Si nécessaire, en cas de nuisances sonores par exemple, la police sonnera aux portes. Mais entrer dans les maisons n’est pas une priorité. La loi ne le permet d’ailleurs pas non plus » explique Annelies Verlinden.

« Noël est une période importante pour beaucoup de gens, dont moi, reconnaît-elle. « Nous sommes maintenant à cinq semaines de Noël. Si nous nous en tenons tous aux mesures, nous pourrons peut-être offrir une perspective. »

La ministre de l’Intérieur souhaite « permettre un peu plus de proximité humaine pour Noël » mais rappelle que « nous devons prendre très au sérieux les signaux d’alarme des hôpitaux. Nous devons trouver un équilibre. »

Concrètement, « la police contrôlera le respect de ces mesures » conclut-elle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

63 Commentaires

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 22 novembre 2020, 18:09

    Histoires de sonnettes présentes... ou pas. Avec piles ou sans. A installer, avec "subsides" ou pas. Il faut juste espérer que pour tous ces "joyeux drilles", il y aura une "sonnette" disponible... à l'entrée des urgences des hôpitaux. Avec "calcul élémentaire" pour savoir si des places en USI seront encore disponibles...

  • Posté par Dewaele Danielle, dimanche 22 novembre 2020, 17:24

    Chez moi, j'ai pas de sonnette. Je vais recevoir un subside pour l'installer. ?..

  • Posté par Benjamin Bougerol, dimanche 22 novembre 2020, 17:00

    Ils feraient bien de se calmer au gouvernement, on ne menace pas tout un pays comme ça d'envoyer la police au pas de la porte le jour de Noël. D'ailleurs ils n'en ont matériellement pas les moyens s'il faut aller sonner à 1 porte sur 3. Ce genre de dérive sécuritaire ne fait qu'exacerber la défiance envers leurs décisions unilatérales.

  • Posté par dams jean-marie, dimanche 22 novembre 2020, 16:30

    Il y a beaucoup de sonnettes !! Madame n'a pas réussi en calcul élémentaire ! 10 millions de belges et à la louche 4 habitants par maison il faudra 2.500.000 policiers . Et dire que l'on paye ces incompétents qui n'ont manifestement pas obtenu le certificat d'études de base!

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 22 novembre 2020, 15:30

    Sonnez, c'est bien. Pénétrez, c'est beaucoup mieux !!!!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une