La ministre de l’Intérieur met en garde: «Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël»

La ministre de l’Intérieur met en garde: «Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël»

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden a prévenu, auprès de nos confrères du Zondag, que les autorités veilleront au respect des mesures sanitaires à la Noël. Alors qu’un Belge sur trois affirme qu’il ne fêtera pas Noël en cercle très restreint selon une étude de l’Université d’Anvers, les autorités ont mis en garde les citoyens à l’approche des fêtes de fin d’année.

« Si nécessaire, en cas de nuisances sonores par exemple, la police sonnera aux portes. Mais entrer dans les maisons n’est pas une priorité. La loi ne le permet d’ailleurs pas non plus » explique Annelies Verlinden.

« Noël est une période importante pour beaucoup de gens, dont moi, reconnaît-elle. « Nous sommes maintenant à cinq semaines de Noël. Si nous nous en tenons tous aux mesures, nous pourrons peut-être offrir une perspective. »

La ministre de l’Intérieur souhaite « permettre un peu plus de proximité humaine pour Noël » mais rappelle que « nous devons prendre très au sérieux les signaux d’alarme des hôpitaux. Nous devons trouver un équilibre. »

Concrètement, « la police contrôlera le respect de ces mesures » conclut-elle.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous