Accueil Société Régions Hainaut

Gerpinnes: les suites du détournement de 603.000€

Donner les moyens à chaque conseiller ou échevin de contrôler les finances, limiter les flux de cash et augmenter l’utilisation des payements électroniques : voilà quelques mesures mises en place suite à l’affaire du détournement de 603.000 euros.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les critiques de l’opposition, le bourgmestre Busine ne les prend pas en pleine figure. «  Il y a eu un voleur et des volés. Pour le reste, j’attends le résultat de l’enquête avant d’aller plus loin. Soyons prudents, l’affaire pourrait révéler d’autres surprises… »

Brigitte Kestermans, ex-directrice financière, a volé la commune durant des années. Un système bien rodé d’argent cash qui circulait dans des enveloppes. Un choc, une claque même pour toute une commune et plus particulièrement son administration, qui ne sera sans doute plus jamais la même. Pour ne plus rien laisser au hasard et encore moins au larcin, la commune a décidé de prendre toute une série de mesures, débattues et présentées jeudi lors d’un conseil communal à la saveur amère, le premier depuis le séisme de début mars et la révélation du scandale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs