Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Les éleveurs porcins étouffent sous les prix bas

Alors que la Commission européenne annonçait ce vendredi que la Belgique était indemne de peste porcine africaine, une très bonne nouvelle, la veille, les syndicats FWA et Fugea s’alarmaient vivement de la situation globale de la viande porcine dont les prix ont chuté drastiquement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Décidément, le marché de porc reste bien fragile et surtout fluctuant, en regard de toute une série de critères souvent internationaux. Aujourd’hui, le secteur vit une nouvelle crise avec une chute des prix de 42%. Intenable pour les éleveurs.

La crise de la peste porcine africaine en Lorraine belge, déclenchée en septembre 2018, n’a pas touché physiquement les importants éleveurs porcins du nord du pays, mais bien indirectement. Rappelons que pour éviter une propagation du virus dans ces élevages, les 4000 porcs de Gaume, tous sains, avaient dû être abattus dès le début de l’épidémie sur ordre du ministre Ducarme et de l’Afsca. Aucun éleveur n’a encore pu reprendre cet élevage dans le territoire concerné et l’exportation hors Europe des porcs belges a été stoppée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs