Alexander De Croo: «Ou on casse cette troisième vague ou on fait le lit de cette troisième vague»

Alexander De Croo: «Ou on casse cette troisième vague ou on fait le lit de cette troisième vague»

Alexander De Croo était l’invité de ‘De zevende dag’ sur la VRT. Il s’est exprimé sur les fêtes de fin d’année et a confirmé les propos de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden  : la police vérifiera que les règles sanitaires sont respectées.

Dans l’émission dominicale de ‘C’est pas tous les jours dimanche’ sur RTL-TVI, il a précisé que « des mesures contraignantes » seront toujours d’application. « Il y a deux phases : contenir ou maîtriser. Vous ne devez pas être un virologue pour comprendre que ces fêtes peuvent être un risque majeur, la dernière chose qu’on veut c’est se mettre en péril pendant cette période. Ou on casse cette troisième vague ou on fait le lit de cette troisième vague. »

Sur la possibilité d’avoir des invités les soirs de réveillon, Alexander De Croo donne des précisions à nos confrères de RTL TVI : « Ça m’étonnerait qu’on le fasse, on sait que c’est le milieu social qui mène aux contaminations. Je comprends que pour les personnes seules ce sera une période difficile mais on demande de passer ce cap. » Il confirme que pour sa part, il fêtera les réveillons avec son foyer uniquement.

Pour l’épidémiologiste Sophie Quoilin, également invitée, « la situation ne permettra pas de ‘faire comme d’habitude’ mais je ne ferme pas la porte à la possibilité de pouvoir inviter sa famille si la population continue à appliquer les mesures d’ici là. »

Le Premier ministre a également « déconseillé vivement » les départs en vacances, et a demandé « d’arrêter de toujours vouloir trouver une échappatoire aux règles. »

Ouverture des magasins

Sur la VRT, il a également rappelé que les mesures actuelles permettent d’inviter une personne. Par ailleurs, en ce qui concerne le prochain Comité de concertation attendu vendredi prochain, il a annoncé que la réouverture des magasins non-essentiels et les musées étaient sur la table : « On va discuter des magasins non-essentiels et des musées cette semaine, mais il faudra voir si c’est responsable de faire quelque chose et sous quelles conditions. »

« J’aimerais bien donner de la perspective, mais donner des faux espoirs c’est pire » a-t-il commenté dans « C’est pas tous les jours dimanche », refusant de s’avancer sur une ouverture possible dès le 14 décembre.

Pour la réouverture des restaurants, le Premier ministre n’a « pas d’idée » d’une date mais a confirmé que ce ne sera pas pour 2020.

« Si vous achetez en ligne, faites-le surtout sur les sites belges. Je demanderai à tous les Belges de montrer un peu de soutien, de sympathie pour nos entreprises. Il faut aussi que Bpost puisse s’adapter. »

Sur le même sujet
Bibliothèque et musée
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous