Vincent Kompany après la défaite d’Anderlecht au Beerschot (2-1): «On s’est laissé envahir par la nervosité»

Photonews
Photonews

Le Sporting d’Anderlecht a vu sa série de quatre matches sans défaite prendre fin ce dimanche sur la pelouse du Beerschot. Cet échec n’a clairement pas plu au coach des Mauves Vincent Kompany, qui est apparu très fermé après le match.

« Nous avons eu suffisamment d’occasions pour mettre plus de buts », a confié l’entraîneur d’Anderlecht à Eleven. « Mais sur le match, je ne peux pas dire qu’on a fait la performance qu’on voulait. Le Beerschot était agressif dans le jeu offensif. À chaque ballon qui franchissait le milieu de terrain, ils pensaient à aller jusqu’au but. De plus, individuellement, pas mal de joueurs anversois étaient dans un bon jour. »

Un Kompany insatisfait qui estime tout de même que la fin de match a été un peu meilleure, même si les joueurs semblaient nerveux. « Amuzu et Mukairu ont pu créer du danger et éliminer leur homme. Le pressing offrait beaucoup d’opportunités et pas mal d’espace. On s’est laissé envahir par la nervosité, ce qui ne nous a pas aidés », a conclu le coach.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous