Moto3: le Belge Barry Baltus termine 16e du Grand Prix de Portimao

@News
@News

Barry Baltus (KTM CarXpert Prüstel GP) a terminé 16e ce dimanche du 15e et dernier Grand Prix Moto3 de la saison à Portimao, au Portugal. L’Espagnol Albert Arenas (KTM Aspar Team Gaviota) a été sacré champion du monde de justesse.

Parti 13e après avoir réalisé sa meilleure qualification de la saison, Baltus a terminé 16e à l’issue du Grand Prix de Portimao. Le Warétois de 16 ans à peine était pourtant bien parti et a même pointé à la 9e place après quelques tours. Mais au fur et à mesure des 23 boucles, il a rétrogradé progressivement dans le classement pour finalement terminer à la porte des points pour la troisième fois de la saison.

Déjà assuré de monter en Moto2 la saison prochaine, Baltus termine donc sa première et unique campagne en Moto3 sans marquer de points.

Si la dernière course a été largement dominée par l’Espagnol Raul Fernandez (KTM Red Bull Ajo), qui s’est imposé avec plus de 8 secondes d’avance, la lutte pour le titre a été très intense entre l’Espagnol Albert Arenas, le Japonais Ai Ogura (Honda Team Asia) et l’Italien Tony Arbolino (Honda Rivacold Snipers Team).

En difficulté en fin de course, Arenas a tout de même réussi à être sacré champion malgré sa 12e place finale. Il remporte le titre pour 4 points devant Arbolino, remonté à la 5e place dans cette course, et Ogura, qui a terminé 4e ce dimanche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Partie 55 e , la Porsche de Charles Weerts a fini 2 e .

    Par Dominique Dricot

    Moteurs

    24 heures de Spa-Francorchamps: l’exploit belge était tout proche

  • Premier tour: Hamilton vire en tête, derrière Bottas provoque plusieurs accrochages.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    GP de Hongrie: Hamilton relance le championnat

  • PHOTONEWS_10935309-003 (1)

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    F1: Verstappen-Hamilton, un conflit qui ne fait que commencer

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous