Matt Miazga après Beerschot – Anderlecht (2-1): «Un tel match ne peut plus se produire»

@Belga
@Belga

À l’instar de ses coéquipiers, Matt Miazga avait la tête des mauvais jours après la défaite anderlechtoise en terres anversoises. «On ne doit pas se cacher ou chercher des excuses: on doit faire beaucoup mieux que ce match», reconnaît le défenseur américain. «Si en deuxième période, on a été meilleur et on a su se créer quelques occasions, la première n’a pas été bonne. On a manqué de vitesse, de mouvements et d’agressivité.»

Une dernière lacune reprochée par Vincent Kompany à ses joueurs avant et après la rencontre. «Je ne sais pas pourquoi on manquait d’agressivité», se demande un Miazga qui ne veut plus revivre une telle rencontre dans le futur. «Le Beerschot en voulait plus que nous et cela ne peut plus se produire. On peut perdre un match parce qu’on rate des occasions ou par manque de chance mais ici, on doit juste prendre nos responsabilités après une telle défaite. On s’est parlé dans le vestiaire et on s’est promis que ce serait la dernière fois qu’on joue de la sorte. Maintenant, on a une semaine pour analyser cette rencontre, analyser nos erreurs et s’améliorer avant la prochaine rencontre.»

Une prochaine joute qui ne sera pas comme les autres pour les Mauves. Dimanche prochain, c’est le Standard qui débarque dans la capitale pour un Clasico toujours très attendu par les supporters des deux camps. Arrivé il y a peu en Belgique, Matt Miazga est conscient de l’enjeu de cette rencontre qui dépasse le cadre du terrain. «On sait que le Standard est un grand rival d’Anderlecht et que cette rencontre est importante pour un grand nombre de raisons. On va s’y préparer pendant toute la semaine.» Un succès contre l’ennemi honni pourrait faire oublier cette déconvenue anversoise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous