Karim Belhocine après la défaite de Charleroi contre Gand (0-1): «Je ne peux pas en vouloir à mes joueurs»

Karim Belhocine après la défaite de Charleroi contre Gand (0-1): «Je ne peux pas en vouloir à mes joueurs»
Photo News

Dimanche soir, le Sporting de Charleroi a été battu à domicile par La Gantoise (0-1). Un deuxième revers à la maison cette saison pour les Zèbres qui prennent un peu de retard au classement et qui laissent Bruges seul en tête.

« Je pense que La Gantoise a fait un bon match, on en avait parlé avant d’être ici et on s’y attendait car c’est une bonne équipe mais je pense que nous aussi. C’était un match serré mais malheureusement, je pense qu’au moment où on revenait dans le match et qu’on commençait à être dangereux, on a deux situations dans lesquelles si on joue mieux le ballon c’est du 2 contre 2 ou 3 contre 3 et si on fait la bonne dernière passe, on peut ouvrir le score. Mais malheureusement, c’est Gand qui marque durant notre meilleur moment. On essaye de revenir en deuxième mi-temps mais on n’a pas réussi », a expliqué Karime Belhocine après la rencontre.

« Je pense que les joueurs gantois avaient envie d’un bon résultat après des moments difficiles. On a dû s’adapter à leur système mais je crois qu’ils étaient surtout plus présents que nous lors des duels en début de match. On n’était pas absent mais ils avaient plus d’envie et quand on se donnait un peu plus, on prenait le dessus. Ca rappelle que dans le football, il faut être dans les duels, être plus présent et en vouloir plus que l’autre », a ajouté le coach de Charleroi.

« Il faudra oublier cette défaite. On est déçu mais c’était un match équilibré et il y en a beaucoup cette année. Je ne peux pas en vouloir à mes joueurs parce qu’ils ont essayé de revenir au score et on s’est créé des occasions. On va se préparer pour vendredi car c’est encore un autre match. »

Sur son carton rouge : « C’est important de vivre le match avec ses joueurs et je crois que là, avec la pression, la fin de match… Bref. Je ne vais pas trop en parler. D côté des entraîneurs et du corps arbitral, il faut qu’on essaye de mettre un peu d’eau dans notre vin. Je n’aurais peut-être pas dû vivre un peu trop ce match ».

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous