ATP Finals: Medvedev remporte le Masters de tennis en battant Thiem en finale (vidéos)

Daniil Medvedev (ATP 4) a remporté le Masters. Dimanche à Londres, le Russe a renversé l’Autrichien Dominic Thiem (ATP 3), s’imposant 4-6, 7-6 (2), 6-4 après 2h42 de jeu.

Daniil Medvedev et Dominic Thiem, tombeurs respectivement des ogres Rafael Nadal et Novak Djokovic en demies, se retrouvaient sur le court en dur de l’O2 Arena pour le dernier match ATP d’une saison 2020 largement chamboulée par la pandémie de coronavirus.

L’Autrichien de 27 ans, qui menait 3 victoires à 1 avant ce duel contre Medvedev, a dû sauver deux balles de break dans son premier jeu de service. Thiem a lui converti sa première occasion de prendre la mise en jeu du Moscovite.

Pourtant davantage bousculé sur son service mais extrêmement performant en défense, le récent vainqueur de l’US Open a conclu le set grâce à une bonne dose de réussite. En effet, son passing est venu accrocher la bande du filet et ainsi échapper au Russe présent à la volée (4-6).

Dans une ambiance forcément aseptisée en raison du huis clos pour cette dernière édition londonienne du Masters, Thiem a galvaudé trois occasions de breaker dans le 2e set, ce qui a provoqué sa colère, notamment dans le 7e jeu.

C’est donc au tie break que les deux joueurs se sont disputés la deuxième manche. Pourtant mené 0/2, Medvedev a profité de quelques erreurs de l’Autrichien pour aligner 7 points et emmener le match dans un 3e set décisif.

Finaliste malheureux l’an dernier face Grec Stefanos Tsitsipas, le droitier de Wiener Neustadt a effacé trois balles de break en début de set. Mais le service suivant de l’Autrichien a finalement été le bon pour Medvedev, auteur de son premier break sur sa 9e occasion.

Rarement inquiété sur son service, Medvedev a gardé son sang froid pour conclure la rencontre sur un service gagnant.

Un an après l’avoir quitté après trois défaites pour son baptême du feu au Masters, le Russe de 24 ans a écrit la principale ligne de son palmarès. Finaliste de l’US Open 2019, il affiche désormais 9 sacres ATP, dont les Masters 1000 de Cincinnati, Shanghai (2019) et Paris (2020).

Cette rencontre ferme aussi une page importante de l’histoire du Masters. En effet, c’était la dernière édition du tournoi à Londres, où il était installé depuis 2009. Il se tiendra à Turin, en Italie, à partir de 2021 et jusqu’en 2025.

Le Suisse Roger Federer est le recordman de victoires avec six succès (2003, 2004, 2006, 2007, 2010, 2011), suivi de près par Djokovic et ses cinq titres (2008, 2012, 2013, 2014, 2015). C’est le seul titre majeur qui manque à Rafael Nadal, double finaliste.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous