Accueil Société

Coronavirus: les contaminations passent sous la barre des 4.000 (infographie)

Tous les jours, l’Institut de santé publique, Sciensano publie les chiffres relatifs à l’épidémie de coronavirus en Belgique.

Temps de lecture: 2 min

Il y a désormais moins de 4.000 contaminations au Covid-19 par jour en Belgique. Mais 5.024 personnes sont encore hospitalisées pour le coronavirus en ce moment, dont 1.194 patients traités aux soins intensifs (-1% par rapport à dimanche), selon les chiffres provisoires de l’Institut de santé publique Sciensano publiés lundi.

Le nombre d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid-19 continue aussi de diminuer, de -34%, et s’établit désormais à 304 par jour en moyenne (entre le 16 novembre et le 22 novembre).

Baisse de 28% pour les contaminations

Le nombre de contaminations au Covid-19 en Belgique était de 3.672,3 cas quotidiens en moyenne (contre une moyenne de 4.165,6 dimanche), sur la période de référence du 13 au 19 novembre, soit une baisse de 28% par rapport aux sept jours précédents.

Depuis le début de la pandémie, 40.707 personnes ont été admises à l’hôpital en raison d’une pathologie Covid-19 et 15.618 personnes en sont mortes. Du 13 au 19 novembre, 170,4 personnes sont décédées en moyenne chaque jour (-14,8% par rapport à la période de sept jours précédente).

558.779 personnes testées positives

Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,5% en moyenne à l’échelle nationale, sur la même période de référence. Au total, depuis le début de l’épidémie en mars, 558.779 personnes ont été testées positives au coronavirus en Belgique.

À lire aussi Le vrai ou faux: la police peut-elle entrer chez les gens le soir de Noël?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Mathy Arthur, lundi 23 novembre 2020, 9:19

    Amusant (façon de parler...) Quant les contaminations passent sous les 4.000 (avant-hier et aujourd'hui), cela fait le gros titre, quant elles passent au-dessus (hier), pas un mot. Qui a dit que les journalistes pensaient avant tout à informer objectivement plutôt qu'à attirer le "client" avec des titres accrocheurs ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko