Accueil Monde

Panama Papers: le Premier ministre islandais exclut de démissionner

Il a été mis en cause dans l’enquête sur les paradis fiscaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Suite aux révélations « Panama Papers » sur les avoirs dans les paradis fiscaux, le Premier ministre islandais a été mis en cause et sommé de démissionner par l’ancienne chef de gouvernement islandais.

L’enquête révèle que le Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson (centre-droit) a créé avec son épouse une société aux îles Vierges britanniques pour y dissimuler des millions de dollars. Malgré ces révélations, il a annoncé qu’une démission était exclue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs