Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: «Le marché mondial des vaccins potentiels contre le covid-19 peut rapporter des millions sans pour autant guérir»

Il est inacceptable que les Etats fassent le jeu des multinationales, en particulier celles qui sont dans la course au vaccin anti-covid-19, en leur permettant de s’enrichir toujours plus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le 9 novembre, Albert Bourla, président de Pfizer, a déclaré au Washington Post que le vaccin développé par sa société et la société allemande BioNTech a démontré lors de la phase 3 de l’essai être efficace à 90 % pour protéger contre l’infection. C’était un geste risqué de sa part dans le sprint final de la course au brevet, car il reste à démontrer que le vaccin est également sûr (n’ayant pas d’effets secondaires importants) et durable (étant constamment produit avec les plus hauts standards de qualité). L’annonce a certainement atteint l’objectif visé, à savoir obtenir une réaction positive des bourses : en quelques heures, la valeur des actions de Pfizer a augmenté de nombreux points, donnant au vaccin un avantage important sur le plan de la crédibilité financière sur les concurrents les plus redoutables pour le brevet, tels que Moderna (USA) et AstraZeneca-Oxford University (UK-S). Le jour même de l’annonce, le président de Pfizer a vendu 62 % (132.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, lundi 23 novembre 2020, 14:26

    "Les huit milliards d’habitants de la Terre ont peu à gagner du pragmatisme des classes dominantes, mais beaucoup à bénéficier de l’audace des justes" Du haut de votre supériorité morale, M Petrella vous ne doutez pas d'en être un. Vous devriez pourtant savoir que le contrôle étatique direct de la recherche ne peut que la stériliser. Votre pamphlet contre les "nantis" a de fort relents populistes.

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , mercredi 25 novembre 2020, 11:17

    Pleurons ensemble quand certains opposent l hypothétique stérilité de la recherche sous la direction de l Etat au bien etre de l ensemble de l humanité. Oui, je suis 100 % d accord avec monsieur Petrella, j ai rarement lu une page opinions du soir aussi juste. Vos commentaires iniques m indignent, traiter de populiste un altermondialiste ?! Les nantis comme vous les appelés n ont pas besoin de vous pour etre defendu, la majorité des institutions du monde défendent deja leurs interets.

  • Posté par Bollinne Philippe, lundi 23 novembre 2020, 15:25

    C'est également l'impression que ce texte me donne. Une fois retiré le vernis humanitaire, que reste-t-il de ses arguments ?

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs