Coronavirus: de nouvelles aides pour les indépendants négociées en Wallonie et à Bruxelles

Coronavirus: de nouvelles aides pour les indépendants négociées en Wallonie et à Bruxelles

Invités dans l’émission CQFD sur la Première, Willy Borsu (ministre wallon de l’Economie) et Barbara Trachte (secrétaire d’Etat à la transition économique) ont discuté de potentielles nouvelles aides pour les indépendants. Tant à Bruxelles qu’en Wallonie.

« L’addition des aides régionales et fédérales couvre une partie de la perte mais il est clair que les indépendants ont des charges fixes, des échéances de fins d’année et d’autres pertes qu’il faut compenser », explique Willy Borsus. Barbara Trachte ajoute que «  Certaines aides commencent à être modulées en fonction de la perte du chiffre d’affaires, c’est ce qu’on a fait un Bruxelles avec la prime du secteur événementiel et c’est ce qu’on essaye de faire à l’avenir. »

Des décisions complémentaires qui sont en discussion aujourd’hui, tant en Wallonie qu’à Bruxelles. Pour une série d’activités considérées « non immédiatement essentielles ». En plus des indemnités ouvertes pour celles et ceux dont l’activité a été arrêtée le 16 octobre.

«  Au niveau du gouvernement bruxellois nous sommes aussi en train de travailler à des aides pour les commerces dits « non essentiels ». On a déjà pu mettre en place une prime pour les restaurants et les cafés qui avaient fermé un peu plus tôt et nous sommes en train de travailler, comme la Région wallonne, a une prime qui sera variable en fonction de la perte du chiffre d’affaires. On va en discuter lors des prochaines réunions du gouvernement bruxellois », explique Barbara Trachte.

Les deux ministres n’ont pas donné plus de détails sur les aides en discussion car les négociations sont toujours en cours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous