Yves Coppieters sur le déconfinement: «Pour être prudent, il vaut mieux attendre mi-décembre»

Yves Coppieters sur le déconfinement: «Pour être prudent, il vaut mieux attendre mi-décembre»
Belga

Les indicateurs mesurant la pandémie de coronavirus en Belgique sont encourageants et de nouvelles décisions sont attendues pour le Comité de concertation de vendredi. De quoi envisager un assouplissement ?

« Les annonces vont dans le sens d’un déconfinement, estime l’épidémiologiste Yves Coppieters, selon des propos rapportés par Sudinfo. Pour être prudent, il vaut mieux attendre mi-décembre car il y aura beaucoup moins de transmissions par rapport au début du mois. Les petits commerces non-essentiels, en prévision des fêtes et de la vie sociale, devraient rouvrir à cette date. »

« Les patients en soins intensifs nécessitent 20 jours pour une guérison efficace, estime par ailleurs le chef des soins intensifs au CHC de Liège Philippe Devos. La situation dans ces services sera donc très compliquée durant encore une bonne partie du mois de décembre. Je dirai que le non-essentiel ne doit pas reprendre avant le mois de décembre, voire le 14 décembre.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous