Accueil Monde France

Coronavirus: Emmanuel Macron déconfine la France en trois étapes

Le président Macron n’a pas décrété de grand soir. Les réveillons seront autorisés. Mais un appel est lancé à un esprit de responsabilité.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Depuis des jours, son entourage l’avait déjà laissé entendre. Il ne serait pas question pour Emmanuel Macron d’annoncer un véritable « déconfinement ». Tout juste le président français, à un mois de Noël, s’emploierait-il à desserrer un peu l’étau. À fixer un cap pour laisser entrevoir, sinon le retour des jours heureux, au moins un peu de lumière au bout du tunnel.

Le locataire de l’Elysée n’a donc pas créé la surprise, ce mardi soir, en s’adressant une nouvelle fois solennellement au pays. Il n’a pas décrété de grand soir. Mais il a lancé un appel à l’esprit de responsabilité du pays et distillé un brin d’espoir. À l’équilibre sur l’éternelle ligne de crête : ouvrir quelque peu pour ne pas laisser le pays sombrer, mais pas trop, pour reprendre et ne plus perdre la maîtrise de l’épidémie jusqu’à l’arrivée, fin décembre ou début janvier, des premiers vaccins que la France, c’est déjà décidé, ne rendra pas obligatoires.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Chachkoff Yann, mercredi 25 novembre 2020, 7:30

    Une décision qui montre que la France cède à la pression des lobbies et fait passer l'économie avant la santé. Il faut juste espérer qu'ils parviendront à garder le contrôle de la situation.

  • Posté par Pedro Teixeira, mercredi 25 novembre 2020, 6:42

    J'espère que pour les commerces, la Belgique va emboîter le pas à la France . Sans cela, tout le monde ira là-bas pour faire le shopping dit " non-essentiel" et on aura encore plus de faillites de ce côté -ci de la frontière. Par contre, pour le couvre-feu....

  • Posté par Pedro Teixeira, mercredi 25 novembre 2020, 6:41

    J'espère que pour les commerces, la Belgique va emboîter le pas à la France . Sans cela, tout le monde ira là-bas pour faire le shopping dit " non-essentiel" et on aura encore plus de faillites de ce côté -ci de la frontière. Par contre, pour le couvre-feu....

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 24 novembre 2020, 22:54

    Chouette, pas de couvre-feu pour les deux soirs...il va y avoir des voitures brulées comme d'hab...et le virus va flamber aussi. Une décision irresponsable.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs