Statistique étonnante: la Juventus a joué sans gardien ni défenseur italien pour la première fois en 123 ans d’existence

Photonews
Photonews

La Juventus s’est imposée 2-1 face à Ferencvaros mardi soir en Ligue des champions, se qualifiant par la même occasion pour les 8es de finale de la compétition. Un résultat qui n’étonne pas, mais ce match a pourtant été le théâtre de la fin d’une très longue tradition pour le club italien.

Andrea Pirlo a aligné une arrière-garde qui ne comprenait aucun italien, ce qui est une première pour la Juventus en 123 ans d’existence et après 4371 matches officiels. Le Polonais Wojciech Szczesny a pris le poste de gardien, le Colombien Juan Cuadrado, les Brésiliens Danilo et Alex Sandro ainsi que le Néerlandais Matthijs de Ligt se trouvaient en défense.

Au coup d’envoi de cette rencontre, il n’y avait d’ailleurs qu’un seul italien dans le onze des Bianconeri : Federico Bernardeschi dans le milieu de terrain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous