Accueil Économie

C’est l’histoire d’une offshore… qui ne servait à rien

François de Radzitzky, administrateur de la société luxembourgeoise de lunettes Wood Optic Diffusion, a payé durant dix ans une offshore panaméenne pour... pas grand-chose.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Aussi bizarre que cela puisse paraître, il existe un point commun entre Elio Di Rupo, Sylvester Stallone et Michèle Laroque : ils portent tous des lunettes Gold & Wood. C’est en tout cas ce que prétend le site officiel. Cette marque est détenue par la société luxembourgeoise Wood Optic Diffusion, basée à Hosingen et spécialisée dans les montures et l’optique haut de gamme.

Aux commandes de cette société, un certain Maurice Léonard, le fondateur. Et parmi les administrateurs, on trouve François de Radzitzky d’Ostrowick. Ce Belge de 66 ans réside à Mont-Saint-André et fait partie d’une famille bien connue dans la noblesse belge (son père était baron).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Frédérique Van Gijsegem, mardi 5 avril 2016, 10:56

    Croyez-vous vraiment qu'il est utile de présenter une photo d'un homme politique (dans ce cas Elio Di Rupo) en tête d'un article sur ce dossier brûlant simplement à cause de son choix de lunettes ? Dans notre monde de zapping effréné des infos, ceci pourrait laisser des traces et alimenter une de ces nombreuses fausses rumeurs.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs