Accueil Opinions Chroniques

La chronique «Je dirais même plus»: Des vertes et des pas mûres

Poussons plus loin l’idée d’Alain Maron, qui voulait que la Région bruxelloise achète des terres agricoles voisines, et faisons de la moitié de Bruxelles une gigantesque terre agricole.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Il était sans doute naïf le ministre Alain Maron, l’autre soir qui croyait frapper un beau coup en annonçant que la Région bruxelloise allait acheter des terres agricoles sur le territoire des deux autres régions voisines, pour y installer de braves agriculteurs bio qui apporteraient tous les dimanches leurs beaux produits sur le marché de Boitsfort.

Mais cette proposition, qui lui a valu beaucoup de quolibets, est peut-être moins incongrue qu’il n’y paraît.

D’abord, le Ministre sera à coup sûr plus efficace dans la culture du quinoa que dans le sauvetage des maisons de repos. Pourquoi pas d’ailleurs faire d’une pierre deux coups et envoyer les survivants de ces mouroirs dans les nouveaux kolkhozes de Maron ? Bon air, nourriture saine, que du bonheur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean-Pierre Bedin, vendredi 27 novembre 2020, 9:20

    Génial :-)

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs