Accueil Société

Coronavirus: fêter Noël, la pire idée de l’année?

Covid ou pas. Seconde vague terminée ou pas. Les Belges fêteront Noël. À côté des virologues et historiens plutôt frileux au regard des données dont ils disposent, les psychologues soulignent l’importance de ce rendez-vous annuel pour notre bien-être mental.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A cette période de l’année, la perspective de Noël s’affiche d’habitude en grand partout. Dans le contexte actuel d’une seconde vague pas encore maîtrisée, le doute subsiste : va-t-on pouvoir célébrer Noël en famille d’ici un mois ? En attendant que le politique se prononce sur ce qui sera autorisé ou non, l’UCLouvain a réuni une quinzaine de ses experts pour débattre en ligne. Tous se rejoignent sur un point : la question n’est pas de savoir si on va fêter Noël, mais comment. Le philosophe Michel Dupuis invite en outre à se poser la question du pourquoi c’est important (ou non), comme d’autres mises à l’épreuve soulevées par cette épidémie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Rahier Pierre, vendredi 27 novembre 2020, 17:06

    Noël ne représente plus grand-chose aujourd'hui, sauf pour les catholiques purs et durs qui continuent de croire en un dieu dont on n'a jamais vu le moindre poil de barbe. En ce qui me concerne, c'est le repas familial traditionnel qui me manquera, le cas échéant. Rien d'autre. Ah si, la traditionnelle remise des cadeaux et les bisous qui vont de pair, également.

  • Posté par L. Jean-Christophe, vendredi 27 novembre 2020, 7:21

    Ce ne sont pas les sociologues qui mettent leur vie en danger en première ligne dans les hôpitaux face aux malades de la Covid19 en train de creuver. Et ce ne sera pas vers eux non plus qu'il faudra se retourner si vous ou un membre de votre famille tombez malade.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 27 novembre 2020, 8:35

    Les sociologues observent une réalité et nous la décrivent. Je ne pense pas qu'ils nous encouragent à faire comme si de rien n'était. Quand ils nous disent de ne pas oublier l'histoire, l'expérience qu'elle nous enseigne et les progrès accomplis, c'est même plutôt l'inverse.

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 27 novembre 2020, 6:51

    Si vous voulez fêter votre Dernier et Merveilleux Noël, c'est le moment, achetez un jeune arbre mort et décorez le avec une jolie guirlande et des boules bien brillantes et goinfrez vous de dinde et de boudins et buvez un bon coup de rouge , vous serez alors fin prêt à venir passer 3 semaines à vous faire infuser, inconscient, luttant contre un sale virus que le petit cousin avec sa tête d'ange vous a filé, dans un lit d' l'hôpital. jingles bells"', jingles bells ' "Dashing through the snow, On a one-horse open sleigh, Over the fields we go, Laughing all the way, Bells on bob-tail ring ''

  • Posté par Vangoethem Michel, jeudi 26 novembre 2020, 21:31

    en occident l'individualisme et l'égoïsme sont devenus bien trop fort pour que quoique ce soit qui demande un sacrifice soit possible.je ne pense pas aux commerçants mais à tous ceux qui majoritairement ne respecterons rien de ce qui sera recommandé à bientôt pour la 3e vague.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs