Accueil Économie

Panama Papers: le président argentin Mauricio Macri dément toute irrégularité

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président argentin Mauricio Macri, cité dans l’affaire des « Panama Papers » comme directeur d’une entreprise basée aux Bahamas, s’est défendu lundi de toute irrégularité.

Dans un entretien télévisé, le président argentin a assuré que la «  société offshore (Fleg Trading Ltd)avait été créée pour investir au Brésil. (…) Finalement, l’investissement ne s’est pas fait. J’avais été inscrit comme directeur par mon père en 1998. Elle a cessé d’exister en 2008, car l’investissement ne s’est pas fait ». Pour le président argentin, il s’agissait d’une « opération légale ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le streaming musical cartonne, les artistes déchantent

Le gâteau de la musique en ligne est trop petit pour les artistes, dénonce une étude européenne. En cause, notamment, le prix, trop bas, des abonnements à Spotify et autres AppleMusic. Mais aussi, un manque de transparence des algorithmes. Les Belges sont relégués à la niche.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs