Décès du jeune Adil: trois véhicules incendiés et vingt interpellations ce jeudi soir à Anderlecht

Image d’illustration
Image d’illustration

La police de la zone Bruxelles-Midi a recensé trois incendies volontaires, jeudi soir à Anderlecht, qui ont détruit des véhicules. Trois procès-verbaux judiciaires ont donc été rédigés et la police a procédé également à une vingtaine d’interpellations administratives. Jeudi soir, une quarantaine de personnes se sont rassemblées aux alentours de la place du Conseil à Anderlecht. Plusieurs incidents ont eu lieu, notamment des jets de projectiles et des incendies volontaires.

« Aucun autre incident n’a été signalé à Anderlecht, ni jeudi en fin de soirée ou pendant la nuit, ni ce vendredi matin », a déclaré la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi. « Il y a eu vingt interpellations administratives et trois procès-verbaux judiciaires ont été rédigés pour trois incendies, dont les cibles étaient une voiture, un scooter et probablement une seconde voiture », a-t-elle affirmé. « Il n’y a pas eu d’arrestations », a-t-elle précisé.

Un rassemblement de personnes a eu lieu jeudi soir vers 20h30 aux alentours de la place du Conseil à Anderlecht, suivi de divers incidents. Des jets de pierres et de cocktails Molotov ont été constatés. Jeudi soir, la police faisait aussi état d’un véhicule incendié. Ce vendredi, la police précise qu’il y en a eu trois.

La police est ensuite arrivée sur place, notamment avec une arroseuse, mais indiquait jeudi soir ne pas être intervenue. Vendredi, elle a confirmé qu’aucune arrestation n’a eu lieu mais que plusieurs procès-verbaux, dont trois pour des délits, en l’occurrence l’incendie volontaire de véhicules, ont été établis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous