Accueil Médias

Coronavirus: les antivaccins occupent les réseaux sociaux plus que jamais

Pour les adeptes du complot « Big Pharma », la conquête des « hésitants vaccinaux » est au cœur d’une offensive sans précédent sur les réseaux sociaux. Au point de saboter la stratégie de sortie de crise des autorités ? Ils y travaillent…

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Les annonces de vaccins contre le coronavirus se sont succédé : Pfizer, Moderna, AstraZeneca/Oxford… A chaque fois, elles auront suscité leur vague d’espoir, un emballement sur les marchés financiers. Mais aussi, chez certains, une solide dose de méfiance. A tel point, selon une enquête réalisée début septembre par le bureau d’études Kantar pour le magazine Knack, qu’à peine un Belge sur deux aurait l’intention ferme de se faire vacciner.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

107 Commentaires

  • Posté par Bernard Collard , lundi 30 novembre 2020, 13:10

    Douter et ne pas avaliser sans réflexion fait certes parties du bon sens... on peut donc aussi douter de la véracité des récits "complotistes". Ceci dit si les complotistes sont convaincus des méfaits du vaccin et prêts à douter voire à renier l'existence du virus, sont-ils aussi prêts à s'engager à ne pas recourir aux soins intensifs et attendre la guérison à leur domicile? Ils pourront ainsi laisser de la place aux autres victimes d'un virus qui apparemment ne les concerne pas. Par ailleurs, je ne suis pas pour l'obligation d'un vaccin. Chacun fera son choix mais si il fonctionne, je me demande quelle autre solution efficace pour les autres personnes qui refusent le vaccin dans le cas où la pandémie persiste... et où les vaccinés restent une minorité...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 30 novembre 2020, 0:31

    @ Raphael Lemoine : les "nanoparticules lipidiques" (SLN et LNC) sont en développement depuis le début des années 1990. Elles sont utilisées pour le "portage ciblé" de toutes sortes de "molécules à but thérapeutique". Le côté innovant des vaccins de BioNTech / Moderna / CureVac ne provient pas seulement de l'utilisation du vecteur lui-même, mais plutôt de son utilisation pour "porter" un ARN messager. Pour plus d'informations à ce sujet voir (notamment) cette thèse de doctorat en biotechnologies datant de 2018 : [https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01844323/document]. L'entièreté du document est évidemment intéressant, mais voir plus particulièrement les pages 86 à 89.

  • Posté par Delmotte Philippe, dimanche 29 novembre 2020, 19:41

    Une enquête du Journal du Médecin menée auprès de 830 médecins généralistes montre que 37 % d’entre eux, soit plus d'un tiers, ont encore de nombreuses interrogations sur la vaccination contre la Covid-19 et ne souhaitent d’ailleurs pas se faire vacciner eux-mêmes, rapporte VTM Nieuws. Tout qui n'est pas médecin ne pourrait pas s'interroger sans être qualifié illico presto d'antivax ? De la même façon qu'on qualifie de complotistes tous ceux qui s'interrogent sur l'effet véritable du confinement, de la fermeture des commerces et du port du masque quand ils voient le résultat en Belgique et en France par rapport à des pays qui n'ont pas été si sévères. Evidemment, quand on ne traite le sujet que dans un sens, c'est plus simple de décrédibiliser. Et méfiez-vous de la majorité silencieuse. Ce n'est pas parce que je ne m'exprime pas que je n'en pense pas moins.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, dimanche 29 novembre 2020, 22:41

    Exactement Mr.Delmotte, comme le dit Mr.Olivier Klein (et repris dans cet article), "douter n'est pas comploter" et ce que ce soit à propos du vaccin ou des mesures (confinement, masque (surtout en extérieur), couvre-feu, bulle, ...)

  • Posté par wilmes jean, dimanche 29 novembre 2020, 19:17

    Faire confiance a qui? Quand on voit les journaux scientifique de renommes mondial(The lancer )qui font des fak new,comment voulez vous que nous les incultes fations confiance a ces Big phamas comme vous dites,qui on tout fait pour descendre un medicament qui etait innofencif puisque prescrit depuit plus de 50 ans sans problemes pour favoriser un produit Americain qui a ete achete par millions de doses et qui est nefaste.Et de plus la societe qui produisait le medicament devenu soit disant nefaste,Sanofi n a emit aucune remarque concernant cette interdiction,la je me pose qq questions sachant que cette meme societe est en phase 2 pour un vaccin avec Gsk

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs