Les militaires en rue vont être progressivement retirés

Les militaires en rue vont être progressivement retirés
Photo News

Le Conseil des ministres a avalisé vendredi la réduction progressive du nombre de militaire en rue et la fin de l’opération « Vigilant Guardian » (OVG), au 1er septembre prochain « si le niveau de menace (terroriste) demeure constant » a annoncé vendredi le gouvernement.

L’opération « Vigilant Guardian » (OVG) est en cours depuis près de six ans pour appuyer la police fédérale.

« Sur proposition des ministres de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), et de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD& V), le Conseil des ministres a approuvé aujourd’hui la proposition de réduction progressive des soldats dans la rue, comme prévu dans l’accord de gouvernement », a indiqué la chancellerie du Premier ministre dans un communiqué.

À partir du 2 décembre, le déploiement de militaires dans la rue sera prolongé d’un mois, avec un nombre maximum de militaires déployés fixé à 300 personnes – contre un maximum théorique actuel de 550, mais de 300 environ dans les faits.

« En optimisant ses effectifs disponibles, la police fédérale reprendra la mission de surveillance de certains lieux à partir du 1er décembre 2020, ce qui permettra à la Défense d’entamer une première phase de retrait progressif de ses soldats dans les rues.

« Si le niveau de menace (terroriste) demeure constant, les forces de police, fédérale et locale, auront repris toutes les missions de surveillance de la Défense pour le 1er septembre 2021 », a ajouté le gouvernement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous