Accueil Monde France

La France ébranlée après un tabassage raciste par des policiers

Une affaire George Floyd à la française ? Un producteur noir a été violenté sans raison. Le ministre de l’Intérieur est sur la sellette.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Les images ont été vues des millions de fois. Jusqu’à l’Elysée, où Emmanuel Macron s’est dit « plus que choqué ». Résumant l’émotion du pays, le champion du monde de foot Antoine Griezmann a twitté : « J’ai mal à ma France ».

La séquence filmée samedi dernier par une caméra de vidéosurveillance et mise en ligne jeudi par le site d’information Loopsider ne dure que cinq minutes mais elle est insoutenable. On y voit un homme noir se faire tabasser par des policiers. Et encore n’y a-t-il pas de bande-son. Selon la victime, les agents auraient plusieurs fois proféré : « Sale nègre ». Le parallèle est sur bien des bouches : une affaire George Floyd à la française, du nom de cet Américain mort étouffé par la police en mai dernier à Minneapolis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Linard Bernard, dimanche 29 novembre 2020, 10:42

    C'est un scandale de s'en prendre à quatre sur une personne. En plus des images, il y a un faux rapport. Non seulement mettre cela dehors mais les juger. Quel honte pour la France, quel honte Mr Macron.

  • Posté par Desmet Marc, samedi 28 novembre 2020, 20:55

    Quatre "Zéros" sur un pauvre gars. Autant il faut lutter contre les voyous, autant il faut se débarrasser de certaines crapules dans la police. C'est aux policiers à eux mêmes de foutre ces types hors de la profession. Sans cette caméra, ces gars auraient continué pendant des années leurs saloperies. On peut quand même se demander ce que valent les tests d'embauches... et il faudrait aussi voir le profil des instructeurs!

  • Posté par G Jean Luc, samedi 28 novembre 2020, 12:57

    Et quand le bonhomme se fait tabassé à coup de poing dehors, que font les autres policier pour l’arrêter? rien, ils devraient être condamnés pour complicité d'actes violents, voir non assistance à personne en danger. Assister à un tabassage sans intervenir, ils sont là pour appliquer les lois, ils ne sont nullement des juges. C'est avec de tels actes qu'ils vont encore être moins aimés (même si les ripoux sont minoritaires)

  • Posté par Pablos Gino, samedi 28 novembre 2020, 11:25

    j'habite à la frontière française Bonsecours exactement,les rapports que nous Belges entretenons avec notre police n'a rien de comparable avec les français.Oui c'est certain en Belgique aussi nous avons des dérapages,mais dans l'ensemble,du moins dans mon patelin c'est plutôt Cool de chez cool,un combi va passer dans ma petite rue et je vais leur demander s'il se passe quelque chose ils vont me répondre, on va même bavarder .lorsque je traverse la frontière,gaffe à ce que l'on dit,répond,ça peut très vite dégénérer,on discute pa l'ordre donné,on obéit point barre,même si cet ordre est parfois discutable,en Belgique les palabres sont encore autorisés,pas en France .

  • Posté par epictete epictete, samedi 28 novembre 2020, 9:55

    La France est un état policier, renforcé par un "vigipirates" depuis tellement longtemps que seuls les niveaux de ce dernier ont variés au fil du temps. Le fait qu'on ne peut plus filmer les forces de l'ordre" en "action" (ce ne sont plus des interventions !) reflète les limites du système ! Pas vraiment rassurant. Heureusement la Belgique n'est pas atteinte par ce mal; enfin je l'espère.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs