Coronavirus: les festivals francophones ne tiendront peut-être pas une seconde année sans travailler

Coronavirus: les festivals francophones ne tiendront peut-être pas une seconde année sans travailler
Photo News

Si aucune faillite n’est annoncée pour le moment parmi les grands festivals musicaux francophones, le secteur a indiqué vendredi à l’agence Belga qu’il ne tiendrait peut-être pas une deuxième année sans travailler. La réaction fait suite à l’annonce, jeudi dans L’Avenir, de la faillite de la société PLG, impliquée dans l’organisation du Spa Tribute Festival, provoquée en grande partie par la crise sanitaire, selon son organisateur Raphaël Warny.

« Malgré l’annulation de cette année, nous avions de grands projets pour 2021. Mais d’ici là, l’incertitude concernant le virus sera toujours là et il y aura certainement d’importants frais supplémentaires alors à prévoir pour les mesures sanitaires », s’est expliqué M. Warny dans les colonnes du quotidien.

Le porte-parole de la Fédération des festivals de musique de Wallonie et de Bruxelles (FFMWB), qui a vu le jour début novembre dans le contexte de la crise du coronavirus, se veut rassurant et optimiste pour le moment quant à l’avenir des festivals belges. Il craint toutefois un effet domino si les grands événements devaient à nouveau être interdits l’année prochaine.

« On n’a pas le choix, aujourd’hui on fait déjà comme si on allait travailler en 2021, les grands festivals nécessitent un an de préparation », explique Jean-François Guillin. « Pour l’instant, aucun des 14 festivals n’est prêt à déclarer une faillite mais on ne tiendra peut-être pas deux ans. On veut entretenir cet espoir que l’on va redémarrer nos activités l’été prochain. » Et de rappeler tous les métiers qui gravitent autour du monde de la musique. « Les régisseurs, les fournisseurs ; il y a tout un pan de grandes entreprises aussi qui dépendent de l’événementiel pour faire leur chiffre d’affaires. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous