Musées, commerces, Noël: les mesures annoncées par le Comité de concertation

Musées, commerces, Noël: les mesures annoncées par le Comité de concertation
Photo News

Tous les commerces pourront rouvrir leurs portes dès mardi prochain, a annoncé vendredi soir le Premier ministre Alexander De Croo à l’issue du comité de concertation.

Malgré cet assouplissement, le gouvernement fédéral et les entités fédérées ont décidé de maintenir des mesures très strictes dans l’attente d’une amélioration plus significative du taux de contamination. Les fêtes de fin d’année se dérouleront dès lors « en petit comité ».

« Il ne faut pas gâcher en 4 jours ce que nous avons fait ces 4 dernières semaines », a déclaré le Premier ministre. « S’il vous plaît, ne commençons pas une deuxième année catastrophique. » Le comité de concertation a dès lors décidé de ne pas procéder au moindre déconfinement avant le 1er février, malgré quelques assouplissements.

Les magasins dits « non-essentiels » pourront ainsi rouvrir dès mardi prochain, le 1er décembre, a annoncé le Premier ministre. Mais « on ne peut le faire qu’à une seule condition, que cela soit fait de manière responsable et d’une manière sécurisée », a-t-il averti.

« Dans les semaines qui viennent, il ne s’agira pas de faire du shopping de détente ». La durée sera en effet limitée à 30 minutes et une norme d’un client par 10 mètres carrés devra être respectée.

Les magasins devront dès lors respecter des mesures d’hygiène strictes. Les mesures de prévention devront être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs, y compris le personnel et les fournisseurs. Du gel désinfectant devra être disponible à l’entrée.

Les courses devront se faire seul, sauf si on accompagne une personne qui a besoin d’aide. La compagnie de mineurs de moins de 18 ans devra être limitée autant que possible.

Le magasin sera en outre responsable de la file d’attente à l’extérieur et devra veiller à ce que la distanciation physique y soit respectée.

Les autorités communales seront responsables de l’organisation de l’accès aux centres commerciaux. « Si vous vous rendez dans un magasin, faites-le de manière responsable », a exhorté le Premier ministre.

Outre les magasins, les piscines et les musées pourront également rouvrir leurs portes dès mardi prochain.

Les fêtes de fin d’année

Pour les fêtes de fin d’année, la règle consistant à ne recevoir qu’une seule personne restera en vigueur. « La période de Noël sera différente. Nous le fêterons en comité plus restreint », a indiqué Alexander De Croo.

« Mais nous devons veiller à ce que les fêtes ne se déroulent pas dans la solitude. C’est pourquoi les 24 ou 25 décembre (mais pas les deux), les personnes isolées auront la possibilité d’inviter deux personnes en même temps. » Le couvre-feu et l’interdiction de rassemblement fédéral resteront en vigueur de minuit à 05h00 du matin et il y aura une interdiction de feu d’artifice le soir du Nouvel an.

Les voyages contrôlés

Les voyages à l’étranger seront strictement contrôlés. Les personnes qui reviennent d’une zone rouge feront l’objet de contrôles « actifs » pour vérifier si les voyageurs ont bien rempli le Passenger Location Form (PLF) et si les règles de quarantaine sont respectées, a annoncé Alexander De Croo. Une approche globale au niveau européen de la thématique du voyage serait souhaitable, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a souligné, au sujet des sports d’hiver, la nécessité d’éviter de reproduire les erreurs de l’an dernier, lorsque les séjours au ski avaient constitué un catalyseur de la pandémie sur le continent. A ce titre, il aimerait voir l’Autriche et la Suisse suivre les exemples de la France et de l’Allemagne, qui ont décidé de fermer leurs stations, ou tout du moins les infrastructures liées à la pratique des sports d’hiver.

L’ensemble des mesures annoncées vendredi seront en vigueur jusqu’au 15 janvier avec une évaluation prévue début janvier. Les écoles resteront bien ouvertes, le sujet n’ayant pas été abordé dans l’après-midi.

« Pour passer de la phase descendante, pendant laquelle il faut faire baisser au plus vite les chiffres liés aux contaminations, à la phase de gestion, le taux d’incidence devra être à un niveau bas suffisamment longtemps », a prévenu le Premier ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous