Fêtes de fin d’année: le mode d’emploi

Seulement les personnes vivant seules ont droit à un assouplissement des mesures : elles pourront inviter deux personnes.
Seulement les personnes vivant seules ont droit à un assouplissement des mesures : elles pourront inviter deux personnes. - Belga

Les restrictions actuelles de contacts sociaux et le couvre-feu fédéral entre minuit et 5h du matin resteront en vigueur pendant les fêtes de fin d’année, a décidé vendredi le comité de concertation.

« Le couvre-feu de 22h à 6h est actuellement d’application en Wallonie jusqu’au 13/12. Le #walgov réévaluera la situation pour voir s’il y a lieu de le prolonger. Si c’est le cas, une réflexion aura lieu par rapport aux soirs du 24 et 25 décembre », a indiqué le porte-parole du ministre-président wallon Elio Di Rupo sur Twitter.

En Région bruxelloise, le Conseil régional de sécurité (Cores), qui se réunira au début de semaine prochaine, fera le point sur ce sujet, et notamment sur les nuits du 24 et du 31 décembre, a indiqué la porte-parole du ministre-président Rudi Vervoort, interrogée à ce propos vendredi soir.

À l’interdiction de rassemblements déjà en vigueur (pour les rassemblements extérieurs, la règle de quatre reste applicable) s’ajoute une interdiction généralisée de vente et de lancement de feux d’artifice, qui n’illumineront donc pas le réveillon de Nouvel an.

Le seul assouplissement accordé pendant les fêtes concerne les personnes isolées pour le 24 décembre ou pour le 25 (mais pas les deux) : la personne isolée, qui peut actuellement recevoir chez elle deux contacts rapprochés pour autant qu’elle ne les reçoive pas en même temps, pourra inviter ces deux mêmes personnes ensemble l’un de ces deux jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous