Accueil Société

«Autoriser deux personnes en plus à Noël n’aurait pas fait vaciller les chiffres», selon Yves Van Laethem

Le porte-parole interfédéral estime que les autorités ont « raté l’occasion de se montrer humains. »

Temps de lecture: 2 min

Un couple peut recevoir une personne, une personne isolée peut en recevoir deux. Cela fait trois personnes hors enfants des deux côtés et cela permet d’une certaine façon de mettre tout le monde à égalité. Ceci étant dit, je pense qu’autoriser deux personnes en plus aux couples n’aurait pas été un drame. On aurait pu le faire ! » s’étonne Yves Van Laethem. Le porte-parole interfédéral s’est exprimé sur les décisions du Comité de concertation dans auprès de nos confrères de La Dernière Heure.

« Le comité de concertation n’a pas voulu légalement l’autoriser, sachant bien que de toute façon, beaucoup de personnes ne le respecteront pas. Autour de moi, j’entends des gens qui disent : non, on ne sera pas dix, mais quatre ou cinq. »

Pour le scientifique, aucun modèle universitaire ne démontre que deux personnes en plus à Noël « allait tout changer. » « S’il existe, je voudrais qu’on me le montre. Il y a une volonté du gouvernement d’être rigoureux tout le temps, et, vous diront certains, de ne pas être humain un jour. Mais c’est peut-être mon côté latin, francophone, qui parle. Ils ont raté l’occasion de se montrer humains. Autoriser deux personnes en plus n’aurait pas fait vaciller les chiffres ni dérailler le train. Mais psychologiquement, ça aurait été bien mieux reçu par la population. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, lundi 30 novembre 2020, 18:28

    Aux téméraires de la fête à tout prix, gardez en tête l'effet qu'a eu la fête de Thanksgiving au Canada (https://health-infobase.canada.ca/covid-19/epidemiological-summary-covid-19-cases.html#a4, https://time.com/5910635/thanksgiving-covid-19/,https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/26/covid-19-l-amere-experience-du-thanksgiving-canadien_6061247_3210.html,https://www.forbes.com/sites/carlieporterfield/2020/11/17/coronavirus-surge-in-canada-after-its-thanksgiving-is-a-warning-for-us/?sh=2d8fec4d6cde. ). La confirmation viendra juste avant Noël pour la fête équivalente aux Etats-Unis.

  • Posté par Lilien Raymond, lundi 30 novembre 2020, 15:46

    A-t-on demandé l'avis autorisé de Mr Vandenbroucke ?

  • Posté par Esser Olivier, lundi 30 novembre 2020, 14:24

    Plus les mesures seront sévères et moins les gens les respecteront. Les pays "ayant bien géré l'épidémie" que ces experts extrémistes admirent pourtant ont tous des mesures plus souples que les nôtres.

  • Posté par Casimir Marianne, lundi 30 novembre 2020, 14:06

    L'art de semer la zizanie..... à moins que Mr Van Laethem n'ait l'intention de se présenter un jour aux élections ?

  • Posté par Tamo Guillaume, lundi 30 novembre 2020, 13:51

    Je pense effectivement que la rigueur du gouvernement va obliger certains à passer seuls les fêtes de Noël. Imaginez un couple avec deux enfants dont l'un vit seul en dehors du foyer. Si l'enfant qui reste au foyer de ses parents a un copain qui constitue la personne externe autorisée, l'enfant qui vit seul ne pourra donc pas les rejoindre pour la fête de Noël et restera seul à moins de trouver deux autres âmes en peine ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko