Accueil Monde

La stratégie la plus agressive envers l’Iran est-elle indiquée?

Face à un régime iranien plus radical que jamais, les États-Unis et Israël ont opté pour une quasi-guerre, tablant sur un changement de régime qui en résulterait. Pas sûr, pourtant, qu’il s’agisse là d’une stratégie payante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Un médecin irano-suédois professeur invité à la VUB sur le point d’être exécuté à Téhéran pour espionnage, quatre Iraniens dont deux binationaux belges en procès à Anvers pour un projet d’attentat massif contre l’opposition iranienne radicale près de Paris en 2018 et, last but not least, l’assassinat par des inconnus près de Téhéran ce 27 novembre d’un éminent scientifique à la tête du programme nucléaire de la république islamique : vu de Belgique, l’actualité iranienne se fait foisonnante ces derniers temps. La question se repose, plus lourdement que jamais : comment faut-il s’y prendre avec cet État qui joue un rôle clé au Moyen-Orient ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Capiaux Alain, mardi 1 décembre 2020, 10:15

    Monsieur Loos, Pensez aux conséquences suite à la rencontre entre Daladier/Chamberlain et Hitler à Munich en 38. Pensez bien fort

Aussi en Monde

Colombie: arrestation du puissant chef du clan du Golfe

Le gouvernement colombien s’est félicité de l’arrestation de Dairo Antonio Úsuga alias Otoniel, chef du clan du Golfe, réputé être une des plus puissantes organisations criminelles du pays. Les Etats-Unis demandent son extradition.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs