Accueil Sports Football Football belge

Red Flames: le football féminin n’est plus considéré comme un parent pauvre

Depuis quelques années, le football féminin acquiert de plus en plus de visibilité en Belgique. À la fois poussée par les résultats de terrain (la présence des Red Flames à l’Euro 2017), les politiques de soutien de la FIFA et l’UEFA et la prise de conscience en interne à l’Union belge suivie de décisions concrètes, le mouvement vers une plus grande reconnaissance est amorcé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ce n’est peut-être qu’un détail pour vous mais il veut dire beaucoup. Depuis 2019, il existe à la Fédération un poste à temps plein de manager du football féminin qui a été attribué à Katrien Jans pour tout gérer de la formation jusqu’aux Red Flames. « J’étais déjà la Fédération depuis 2012 où je travaillais au sein du département « Events ». J’ai par exemple collaboré à l’organisation du retour des Diables en 2018 avec le rassemblement sur la Grand-Place », explique-t-elle. « Quand j’avais des heures de libre, je me consacrais au football féminin, étant ancienne joueuse moi-même. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Damme Jean, mercredi 2 décembre 2020, 12:13

    Au foot on parle de capes, pas de caps.

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs