Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: Romain Grosjean aurait pu mourir deux fois

Sans les efforts consentis ces 25 dernières années pour améliorer la sécurité des pilotes, Romain Grosjean n’aurait probablement pas survécu à son grave accident survenu lors du GP de Barheïn, ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Victime d’un horrible accident à Bahreïn, dimanche, Romain Grosjean se remet de ses brûlures légères. En principe, il sortira de l’hôpital ce mardi mais ne pilotera pas la Haas en fin de semaine sur la même piste. Le Brésilien Pietro Fittipaldi, petit-fils d’Emerson (double champion du monde et vainqueur des GP de Belgique à Nivelles en 1972 et 1974), le remplacera.

Grosjean reconnaît volontiers que sans les dispositifs de sécurité qui équipent désormais les F1, il ne serait pas sorti indemne de cet accident qui aurait pu lui coûter la vie deux fois, au moins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs