Coronavirus: les premiers vaccins attendus au plus tôt à la mi-janvier en Belgique, assure Christie Morreale

Coronavirus: les premiers vaccins attendus au plus tôt à la mi-janvier en Belgique, assure Christie Morreale
Photo News

Les premiers vaccins contre le covid-19 sont attendus au plus tôt à la mi-janvier en Belgique, a affirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement régional. « L’ensemble du dispositif est en train de se mettre en place » et une partie de celui-ci devrait être validé mercredi au cours d’une nouvelle conférence interministérielle (CIM) Santé publique qui devrait se prononcer sur la stratégie à suivre, a-t-elle précisé aux nombreux parlementaires qui l’interrogeaient.

Cette réunion devrait notamment permettre d’arrêter les publics prioritaires pour la vaccination. « Nous suivrons les conclusions des spécialistes et décider de vacciner, dans l’ordre, le personnel et les résidents des centres de santé ; le personnel de santé du social ; les plus de 65 ans puis les plus de 45 ans avec comorbidité », a assuré la ministre Morreale.

Dans cette première phase, « l’objectif est d’aller sur place avec les vaccins », a-t-elle ajouté.

Concrètement, la Wallonie se chargera de l’organisation de la vaccination dans les institutions d’hébergement qui dépendent de la région « et dans les centres qui seront identifiés pour opérationnaliser la vaccination de la population wallonne », a encore indiqué Christie Morreale en rappelant par ailleurs que les autorités ont déjà décidé de la gratuité du vaccin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous