Coronavirus - Hong Kong et Singapour reportent indéfiniment leur projet de "bulle de voyage"

Cette liaison aérienne devait permettre chaque jour à 200 ressortissants de chacun de ces deux territoires, présentant un test négatif au Covid-19, de voyager entre les deux villes sans avoir à effectuer de quarantaine.

La suspension du projet a été décidée "au vu de la gravité de la situation épidémiologique à Hong Kong, avec un nombre de cas locaux dont on ne connaît pas la source, qui augmente rapidement", a indiqué le gouvernement hongkongais dans un communiqué.

Ce projet qui devait débuter initialement le 22 novembre, avait été d'abord repoussé de deux semaines à la suite d'une soudaine hausse des cas de coronavirus à Hong Kong. Il ne devrait pas voir le jour à présent avant début 2021 au plus tôt.

Cette décision est un coup dur pour l'industrie touristique meurtrie de ces deux villes mais également pour les autres pays qui espéraient que l'expérience pourrait être répliquée alors que la pandémie fait rage.

Hong Kong a rétabli lundi les mesures de distanciation sociale à leur plus haut niveau dans l'île depuis le début de la pandémie.

Les fonctionnaires non-essentiels ont été priés de travailler chez eux et seules deux personnes sont autorisées à se rassembler à l'extérieur, contre quatre précédemment.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous