Accueil Sports Basket

Sa retraite à peine annoncée, Axel Hervelle est déjà rivé sur l’avenir: «La seule issue, c’est miser sur les Belges»

À 37 ans, le Liégeois est actionnaire du Dôme, à défaut de directeur sportif du Spirou car la pandémie complique sa reconversion en plus d’avoir précipité la fin de sa brillante carrière, sans goût amer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La finale de la Coupe, perdue le 8 mars à Forest National sous le maillot carolo, restera son ultime match. La pandémie n’a pas mis fin qu’à la dernière saison de basket belge. Elle a longtemps fait hésiter son ambassadeur le plus emblématique du millénaire : Axel Hervelle, qui a annoncé lundi soir que sa superbe carrière ne se prolongerait pas d’une 21e saison… « Je m’étais préparé à l’arrêter cet été, mais avec l’objectif de rester compétitif jusqu’au bout. Nous l’étions. J’avais d’excellentes sensations et le Spirou vivait une bonne dynamique. Alors si le championnat avait repris normalement, j’aurais peut-être craqué : je m’entraînais encore deux fois par jour. Mais le coronavirus m’a coupé l’herbe sous le pied. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Basket

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs