Centre de crise: «Votre comportement durant les fêtes sera déterminant» (infographie)

Le Centre de crise s’est présenté devant la presse ce mercredi matin pour faire le point sur la situation sanitaire en Belgique. Les indicateurs sont tous en baisse et un léger déconfinement a débuté dans notre pays avec la ré-ouverture des magasins non-essentiels. « C’est avec plaisir que je peux vous dire que tous les indicateurs sont à la baisse. Si nous continuons à ce rythme actuel on pourrait arriver à environ 800 contaminations par jour à Noël et 75 nouvelles hospitalisations, » s’est félicité Yves Van Laethem.

« Cette évolution ne dépend pas du ciel, mais de vous. C’est un travail constant qui ne doit pas être arrêté. La zone de sécurité n’est pas encore là. »

Le scientifique a souligné que de nombreuses infections étaient contractées dans un cercle proche. « Ce que vous ferrez pendant les fêtes va être déterminant par rapport à la transmission de l’infection et au risque de la résurgence de l’épidémie. C’est la seule manière d’arriver à un assouplissement des mesures en janvier. »

Les chiffres clés

Il y a eu en moyenne 2.305 cas de Covid-19 diagnostiqués par jour en Belgique du 22 au 28 novembre (-29 % par rapport à la période précédente de sept jours). Les chiffres diminuent de 50 % tous les 14 jours. « Il y a un ralentissement de cette diminution qui peut-être lié à l’élargissement de la politique de testing. » Une augmentation de contaminations est observée chez les enfants de moins de 10 ans. « Mais il faut les relativiser. En chiffres absolus, ces chiffres sont faibles », a détaillé le porte-parole.

Sur la même période de calcul, 123,4 personnes sont décédées en moyenne chaque jour (-25,8 %) des suites du Covid-19, qui a tué au moins 16.786 personnes en Belgique.

Il y a désormais moins de 4.000 patients hospitalisés pour le Covid-19 en Belgique. Parmi les 3.707 patients actuellement traités, 854 sont traités aux soins intensifs. En moyenne, 204,3 admissions à l’hôpital ont été enregistrées du 25 novembre au 1er décembre (-28 %).

Nouveau suivi de l’infection

À noter que depuis la mi-septembre, les autorités suivent la circulation de virus en analysant les eaux usées. Un projet qui va durer deux ans. Comment le Covid-19 peut-il se retrouver dans les eaux usées ? « Le virus se retrouve dans le tube digestif. Il va être éliminé et il se retrouvera donc dans les eaux usées » détaille Yves Van Laethem. On peut donc observer la recrudescence d’une épidémie dans le pays, région voire village. L’avantage est que cette politique est indépendante de la stratégie de testing et permet d’inclure tous les personnes exclues du testing.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous